Les palestiniens et les israéliens se sont mis d’accord sur une trêve qui va durer 5 jours

By  |  0 Comments

Dans la nuit de mercredi à jeudi quatre raids israéliens ont été mené sur la bande de Gaza après l’adoption d’une nouvelle trêve.

L’armée israélienne a affirmé que ces raids représentent une riposte aux tirs d’obus depuis la Palestine. «L’armée israélienne a visé des cibles terroristes dans la bande de Gaza en riposte aux tirs d’obus vers Israël», annonce le communiqué de l’armée israélienne. Ce dernier ajoute que « L’armée ripostera à toute menace contre Israël ».

Ces raids font craindre une nouvelle vague de violences tandis que les négociateurs palestiniens et israéliens ont trouvé un compromis au dernier moment sur une prorogation de cinq jours du cessez-le-feu. De nouveaux débats doivent rendre la trêve plus durable, après tout un mois de conflit entre Israël et Hamas qui a causé environ 2.000 morts palestinien.

Quelques heures auparavant, et en dépit du recommencement des massacres sur la bande de Gaza à deux heures de la fin de la trêve, les deux parties ont trouvé un compromis afin de proroger le cessez-le-feu, ont déclaré mercredi à l’AFP des responsables de la médiation égyptienne au Caire. Cette déclaration a eu lieu 45 minutes avant la fin de la trêve mise en place lundi. «Nous sommes tombés d’accord pour donner plus de temps à la négociation», a annoncé à l’AFP Azzam al-Ahmed, le chef de la délégation palestinienne. Cette nouvelle trêve devrait se prolonger 5 jours, a affirmé le chef des négociateurs palestiniens au Caire, Azzam al-Ahmed.

Une reprise des violences menaçait toujours la reconduction de ce cessez-le-feu. Un obus s’était abattue sur Israël venant de la bande de Gaza sans causer des victimes. Ce tir, que le Hamas s’est empressé de nier, était le premier incident remarquable dés le commencement de ce cessez-le-feu dans la Palestine.

Ce tir aurait pu réinitialiser l’agressivité. En effet, le chef d’état-major de l’armée israélienne Benny Gantz avait signalé avant ce tir que «l’opération n’était peut-être pas terminée», alors que l’armée déclarait «prendre les mesures nécessaires en cas d’agressions du Hamas». De la part de Hamas, il rappelait la continuité de la fabrication d’obus, y constatant «un message disant aux amis comme aux ennemis que les objectifs de l’occupant (israélien) dans cette guerre ont échoué».

666709-israeli-soldiers-stand-in-a-circle-before-entering-gaza-from-israel

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *