Najat Vallaud-Belkacem répond aux attaques visant sa personne

By  |  0 Comments

Interrogée sur les attaques violentes dont elle fait l’objet, Najat Vallaud Belkacem riposte mardi soir sur France 5 : « Je suis assez distante avec ce type de polémique sans intérêt ». Puis, à la sortie du Conseil des ministres, la ministre a lancé : « Je ne sais pas si vous connaissez la formule de Pierre Desproges, l’humoriste français réputé pour son humour noir : « c’est beaucoup plus économique de lire Minute que d’acheter Sartre, pour le prix d’un journal vous avez à la fois la nausée et les mains sales ».

najat-vallaud-belkacem-343-salauds

Ces déclarations de la toute nouvelle ministre de l’Education nationale, viennent en réponse aux hebdomadaires Minute et Valeurs Actuelles de l’extrême droitedont les éditoriaux contiennent des propos tels que  « Une Marocaine musulmane à l’Education nationale » ou encore « L’ayatollah ». Celles-ci avaient provoqué un choc et une indignation exprimés largement sur les réseaux sociaux et dans la classe politique.

Notons que Najat Vallaud Belkacem est la première femme à la tête de l’Education nationale, même si elle entame son mandat à la hâte, une semaine avant une rentrée scolaire remplie de grands défis tels que la  réforme  des rythmes scolaires ou la réforme du socle commun.

Mais les attaques visant Najat Vallaud-Belkacem ne portent pas seulement sur ses origines. Dimanche, le conseiller UMP de Neuilly-sur-Seine, Franck Keller, s’était fendu d’un tweet qu’il avait ensuite supprimé. Il s’agissait d’une photo de Najat Vallaud-Belkacem accompagné d’une question : «Quels atouts Najat Vallaud-Belkacem a utilisés pour convaincre Hollande de la nommer à un grand ministère ?»

BwXKiRCCUAAM1-g.jpg_large

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *