Bitcoin : le patron plaide coupable dans l’affaire « silkroad »

By  |  0 Comments
shrem-1-522x293

Charlie Shrem

Deux hommes, dont le patron de l’entreprise Bitcoin basée à New York, ont admis avoir permis a la monnaie numérique à être canalisée vers le site du marché noir « silkroad » (Route de la Soie). En effet, Charlie Shrem qui était le directeur exécutif de BitInstant et aussi ancien vice-président de la Fondation Bitcoin a plaidé coupable devant la Cour fédérale d’avoir aidé et encouragé l’exploitation d’une entreprise de transfert d’argent sans licence; Ainsi que Robert Faiella qui a admis l’exploitation d’une entreprise de transfert d’argent sans licence. Les deux hommes risquent jusqu’à cinq ans de prison.
L’ affaire a explosé depuis l’arrêt par le gouvernement des États-Unis en Octobre 2013 Route de la Soie un site «suspect» où les utilisateurs pouvaient de façon anonyme acheter et vendre de la contrebande et de la drogue en utilisant Bitcoin qui n’est pas réglementé donc difficile à suivre mais volatile en termes de valeur. Les deux hommes ont été accusés de permettre à plus de 1 million de dollars (£ 600 000) de Bitcoins atteindre le site et les deux ont admis connaître que les stupéfiants étaient achetés et vendus sur le site.
Les procureurs ont déclaré que Faiella, , gérait depuis la Floride l’échange illicite de Bitcoin sur le site « silkroad », en opérant sous le nom d’utilisateur « BTCKing », et qu’ il envoyait ses commandes à travers la société de Shrem à partir de Août 2011 jusqu’à Juillet 2013.
Route de la Soie utilisait un réseau Tor de confidentialité protégeant pour protéger l’identité des acheteurs et des vendeurs dans le monde entier avec plus de 13.000 annonces, y compris des catégories telles que «cannabis», «« psychédéliques »et« stimulants ».
Au moment de l’arrêt dudit site, les autorités ont saisi environ 3,6 M $ (2,2 M £) de valeur en Bitcoins la plus importante saisie de cette monnaie   qui ont ensuite été vendus aux enchères à un seul enchérisseur.
Il a été avancé que Shrem n’a jamais déposé d’avis d’ inquiétude relatif aux opérations de Faiella.La sentence des deux deux hommes est prévue prévue pour Janvier.

failla

Robert Failla

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *